Balkan Insight

La Serbie exige l’arrêt des privatisations au Kosovo

| |

La Serbie bataille férocement pour stopper la privatisation d’actifs publics par Pristina. Alors que les pourparlers sont en cours afin de déterminer le statut final du Kosovo, Belgrade et Pristina s’escriment sur l’avenir des actifs publics du territoire.

Par Arbana Xharra à Pristina Belgrade exige l’arrêt complet de la vente des sociétés publiques et des propriétés de l’État, tandis que les Albanophones kosovars et l’administration des Nations Unies au Kosovo disent que la chose est nécessaire pour remettre sur les rails l’économie de la région, assez mal en point. La Serbie soutient que ces actifs sont la propriété de l’État serbe et donc que lui seul peut en disposer. L’économie a été une question décisive durant les négociations tenues les 23 et 24 mars derniers par l’émissaire de l’Union Européenne sur le statut final, Stephan Lehne. Lehne s’est entretenu à huis clos avec l’équipe d’experts économiques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous