Blic

La Serbie et le FMI : alerte rouge sur les pensions de retraite

| |

La Serbie a signé un accord stand by avec le FMI de trois millards d’euros sur deux ans, mais le pays doit respecter des critères stricts, notamment en contenant le déficit public. Or, tandis que la situation économique ne s’améliore pas, celui-ci est en train d’exploser. Du coup, revient l’hypothèse de geler, voire de réduire le montant des pensions de retraite. Celles-ci représentent 64% du montant du salaire moyen mais, selon le FMI, la Serbie dépense « trop » pour ses retraités...

Par Jelena Aleksić et Slavica Tuvić La décision d’augmenter les impôts ou de diminuer les salaires dépendra surtout du FMI avec qui nous avons signé un accord « stand by » de trois milliards d’euros sur deux ans. Cet argent est destiné à répondre aux urgences les plus pressantes, et il sera distribué jusqu’en 2011. Cependant, la deuxième tranche du prêt sera suspendue tant que le FMI n’aura pas accepté les propositions gouvernementales de rééquilibrage budgétaire. Ainsi, les mesures adoptées au moment de la signature de l’accord avec le FMI n’ont toujours pas donné de résultats. Une bonne partie des recettes prévues, telles (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous