Blic

La Serbie et l’UE : feu vert pour la libéralisation des visas en juin ?

| |

Il y a un an, la Serbie signait un Accord de stabilisation et d’association (ASA) avec l’Union européenne. Cependant, la mise en œuvre de celui-ci est encore bloquée par les Pays-Bas, qui exigent au préalable que Belgrade livre les deux derniers fugitifs recherchés le TPI, Ratko Mladić et Goran Hadžić. Selon certaines sources à Bruxelles, la Hollande pourrait néanmoins assouplir sa position pour que la Serbie bénéficie rapidement d’un accord sur la libéralisation du régime des visas.

Par T. Spaić La Hollande, qui bloquait la marche de la Serbie vers l’Union européenne tant que Belgrade n’aura pas livré Ratko Mladić au Tribunal pénal international de La Haye, pourrait assouplir ses positions et autoriser la mise en œuvre d’une partie de l’Accord de stabilisation et d’association (ASA). « Les Pays-Bas, qui représentaient le plus grand obstacle au processus d’intégration européenne de la Serbie, ont décidé d’adoucir quelque peu sa position car le pays a compris qu’il se retrouvait quelque peu isolé sur la scène internationale. Cette obstination est devenue contre-productive, d’autant que l’impression générale est que nous avons fait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous