Danas

La Serbie entre le Kosovo et l’intégration européenne : comment inventer un « nouveau patriotisme » ?

| |

L’appel « Preokret » demande un renversement de la politique suivie par la Serbie à l’égard du Kosovo, au nom de la priorité absolue que représente l’intégration européenne - alors que le DS et le Président Tadić maintiennent toujours le double objectif « et le Kosovo et l’intégration européenne ». Dialogue sans concession entre les députés Nada Kolundžija (DS) et Nenad Prokić (LDP).

Propos recueillis par Omer Karabeg Le Parti libéral-démocrate (LDP, le Mouvement serbe du renouveau (SPO), l’Union social-démocrate (SDU) ainsi que plusieurs ONG et des personnalités éminentes ont rendu publique une déclaration commune, exigeant un changement radicale de la politique serbe envers le Kosovo. Ce texte a reçu un accueil très varié. Omer Karabeg en parle avec ses invités, Nada Kolundžija, chef du groupe parlementaire du Parti démocratique (DS) au Parlement de Serbie, et Nenad Prokić, député du LDP. Omer Karabeg (OK) : Les signataires de l’appel ont invité le président Tadić à signer ce document, ce qu’il a refusé de faire. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous