Gândul

La Roumanie expulse six Français accusés d’activités djihadistes

| |

Sept ressortissants étrangers ont été déclarés persona non grata sur le territoire roumain, six Français et un Tunisien. Selon les services de renseignement de Bucarest, ils se seraient livrés à des activités de propagande en faveur de l’Etat islamique et d’Al-Qaïda.

Par Catalina Mihai Six ressortissants français ont été expulsés ce vendredi de Roumanie. Ils étaient employés dans une entreprise agro-alimentaire à Satu Mare, une ville du nord du pays, près de la frontière hongroises. Implantés à Soissons, tous faisaient la navette entre la Roumanie et la France. Retrouvez notre dossier : Les Balkans et les guerres de Syrie et d’Irak Le 31 mars, les six Français avaient été déclarés indésirables par la Cour d’appel de Bucarest, l’un pour une durée de trois ans et les cinq autres pour une période de sept ans. Les services de renseignements roumains (SRI), qui les surveillaient depuis 2013, ont établi que leurs (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous