Adevarul

La Roumanie et Schengen : haro sur la France

| |

Le député européen roumain Adrian Severin, vice-président du groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et des démocrates, s’en est violemment pris à la France au micro de RFI Roumanie après la demande de Paris et de Berlin de repousser la date d’entrée de la Roumanie dans l’espace Schengen. Baroud d’honneur ou charge politique d’un homme de gauche contre le gouvernement français ?

Par Silvana Chiujdea Après la lettre envoyée par la France et l’Allemagne qui demandait de repousser l’adhésion de la Roumanie à l’espace Schengen, le député européen roumain Adrian Severin s’est fendu, colère, de déclarations revanchardes. Dans un entretien accordé au à RFI Roumanie, le vice-président du groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et des démocrates au Parlement européen s’est montré très critique vis-à-vis de la France. Faisant référence au Mécanisme de Coopération et de Vérification (MCV), il affirme que si la Roumanie devait le dénoncer unilatéralement, rien ne passerait : « Si la Roumanie annonçait qu’elle n’accepte plus le MCV, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous