Cotidianul

La Roumanie et les peurs européennes

| |

La date du 1er mai fait peur, les Européens craignent le choc de la première vague d’intégration sur les institutions et l’économie européenne. Telle est l’analyse de l’éditorialiste de Cotidianul au bout de deux mois de crise des relations entre l’Union européenne et les deux pays de la « deuxième vague », la Roumanie et la Bulgarie. L’intégration européenne de ces deux pays en 2007 semble de plus en plus incertaine.

Par Ioana Lupea Mircea Geoana a parlé pour la première fois en public de la possibilité de voir la deuxième vague d’extension de l’Union européenne ne pas se produire en 2007. Il est vrai qu’il ne l’a pas fait à Bucarest mais à Berlin, lors d’une rencontre avec le ministre allemand des Affaires étrangères Joschka Fischer. Le ministre roumain des Affaires étrangères a exprimé sa crainte que les règles du jeu soient modifiées pour le deuxième groupe de candidats, au vu du changement d’atmosphère politique. C’est ainsi que le gouvernement PSD pourrait bien se retrouver cette année dans la posture non désirée d’administrer non le succès des négociations avec (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous