Osservatorio Balcani e Caucaso

La Roumanie donne son feu vert à l’installation du bouclier antimissile américain

| |

Bucarest a donné son accord le 3 mai dernier : une partie du bouclier antimissile américain, prévu pour protéger l’Europe d’une éventuelle menace iranienne, sera installée en Roumanie. 24 missiles intercepteurs SM3 devraient être déployés sur la base de Deveselu, abandonnée depuis 2002. Le projet coûtera 400 millions de dollars et devrait entrer en fonction en 2015.

Par Mihaela Iordache Au lendemain même de l’annonce de l’assassinat d’Oussama Ben Laden par les forces spéciales américaines, la Roumanie a voulu féliciter à sa manière les États-Unis. Elle a rendu officiel le cadeau que Bucarest offre à ses alliés privilégiés : l’ancienne base aérienne de Deveselu, un terrain d’environ 500 hectares, situé dans la province d’Olt, en Roumanie du sud, près de Craiova. Les Américains pourront y installer les éléments clés du bouclier antimissile. Le village de Deveselu se trouve à 300 km de la capitale et ses 3.000 habitants ont été les premiers à se féliciter de l’annonce de l’arrivée imminente des Américains et de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous