Osservatorio sui Balcani

La Roumanie devient un pays d’immigration

| |

C’est un paradoxe. La Roumanie n’est plus seulement un pays qui exporte de la main d’œuvre. Désormais, des entrepreneurs locaux réclament des travailleurs étrangers. En effet, les travailleurs roumains émigrent vers l’étranger à la recherche de meilleurs salaires, créant un déficit de main d’oeuvre dans le pays.

Par Michaela Iordache La récente annonce d’un entrepreneur roumain de la ville de Bacau (dans l’est du pays) a beaucoup fait parler d’elle. Il a déclaré vouloir employer, pour son entreprise de textile, plus de mille ouvriers chinois. Cela peut paraître étrange, surtout pour un pays connu comme un grand exportateur de main d’œuvre. Cristina Curpanaru, directrice économique de l’entreprise textile de Bacau a demandé au ministre roumain du travail de pouvoir engager 1500 travailleurs chinois. La directrice explique les motivations qui l’ont conduite à une telle décision : « J’ai engagé des personnes handicapées, des hommes, mais nous avons encore (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous