Dilema

La Roumanie après les présidentielles : le fruit orange de la transition démocratique

| |

La Roumanie « orange » du nouveau Président libéral Trajan Basescu a remporté les élections en décembre 2004. Mais la Roumanie « bleue » d’Adrian Nastase et de l’ancien Président Iliescu a-t-elle dit son dernier mot ? Et quel est l’avenir d’un tel clivage, qui ne repose pas sur beaucoup de vraies convictions politiques ? La Rumanie est-elle vraiment en train de franchir une nouvelle étape de sa transition démocratique ?

Par Vintil ? Mih ?ilescu Après l’agitation des fêtes, pendant lesquelles des informations importantes pour le destin du pays interrompaient à tout moment nos agapes, une question à peine esquissée dans le vertige du Nouvel An vient nous réveiller de l’hébétude des élections : qui est vraiment sorti gagnant en décembre 2004, et à quoi faut-il nous attendre ? Quelques sociologues et analystes politiques se sont posé cette question lors d’un atelier à huis clos organisé par la Faculté des Sciences Économiques auprès de l’Ecole Nationale des Études Politiques et Administratives. Les opinions ont été divergentes, mais en quelque sorte complémentaires. C’est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous