IWPR

La querelle scolaire ravive les tensions entre la Moldavie et la Transnistrie

| |

La querelle scolaire relance la tension entre la Moldavie et la région dissidente russophone de Transnistrie, dont les autorités voulaient interdire aux écoles moldaves d’utiliser l’alphabet latin. Cette nouvelle crise dans le pays le plus pauvre d’Europe, rappelle l’enjeu de sécurité qu’il représente pour les frontières de l’Union européenne.

Par Marian Chiriac Alors que le bateau remonte le courant du Dniestr, les oiseaux trempent leurs ailes dans l’eau. Le puissant fleuve trace son cours entre des collines verdoyantes et des arbres majestueux. Les villages de Molovata sur les rives du fleuve, dans l’enclave séparatiste de Transnistrie, une région russophone à l’est de la Moldavie, semble loin de toute civilisation urbaine, semblable à ce qu’elle pouvait être, il y a un siècle. En dépit de sa beauté, la terre est peu fertile et n’apporte que la nourriture nécessaire pour que les paysans ne meurent pas de faim. « Je travaille juste assez pour que mes garçons emportent des sandwiches à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous