BIRN

La mort tragique de Citizen Hoxha, magnat de la presse : fin d’une époque en Albanie ?

| |

Modèle du self-made man à l’albanaise, Dritan Hoxha, patron de la télévision Top Channel, est mort vendredi dans un accident de la route. La disparition tragique de cet adversaire résolu du Premier ministre Berisha a suscité une énorme vague d’émotion, qui n’est pas sans rappeler la mort d’Enver Hoxha, en 1985... Alors que beaucoup de questions sur l’origine de sa fortune restent sans réponses, l’empire médiatique qu’avait su bâtir Dritan Hoxha survivra-t-il à sa disparition ?

Par Besar Likmeta Dritan Hoxha n’avait que 39 ans lorsque l’accident est survenu vendredi 23 mai, sur l’une des principales autoroutes de Tirana. Sa Ferrari Fiorano a capoté sur la berge du ruisseau de Lana, tuant sur le coup ses deux occupants. L’autre victime était âgée de 27 ans. Après que la nouvelle du décès du propriétaire de Top Media, le plus grand groupe médiatique d’Albanie, a été rendue publique, toutes les stations appartenant au groupe ont interrompu leurs émissions en signe de solidarité avec la famille du défunt. Les médias du baron ont diffusé en soirée de la musique funèbre et de brefs bulletins de nouvelles, donnant des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous