Osservatorio Balcani e Caucaso

La Moldavie mène la vie dure à la communauté LGBT

| |

La Moldavie n’a toujours pas adopté de loi contre les discriminations. Dans ce pays, les gays et les lesbiennes continuent à se cacher par crainte des violences homophobes. Les cas de discriminations ouvertes sont fréquents, notamment dans l’accès aux soins. Pour leur part, les transsexuels sont en butte à d’incessantes complications administratives.

Par Natalia Ghilaşcu Selon GenderDoc, site dédié aux droits LGBT en Moldavie, près de 90.000 personnes homosexuelles vivent dans ce pays, mais beaucoup d’entre elles cachent leur identité sexuelle, par crainte des préjudices et de l’exclusion sociale. Retrouvez notre dossier : LGBT : les homos des Balkans se font entendre Selon un sondage national, seulement 14% des personnes interviewées accepteraient d’avoir pour voisins des homosexuels, 13% seulement les accepteraient comme collègues, 10 % comme amis et 4% comme futurs membres de leur famille, ce qui amène le taux d’intégration à un petit 2%. Cet état de l’opinion publique, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous