Le Courrier des Balkans

La Moldavie et le Sommet de Vilnius : entre Bruxelles et Moscou, un dangereux équilibrisme

| |

La Moldavie devrait parapher l’Accord d’association (ASA) avec l’Union européenne lors du sommet de Vilnius, en Lituanie, qui s’ouvre ce jeudi. Toutefois, le voisin russe, qui a réussi à faire reculer l’Ukraine cette semaine, ne l’entend pas de cette oreille. En Moldavie même, la coopération privilégiée avec l’UE ne fait pas l’unanimité. Reportage.

Par Julia Beurq Sur le boulevard Stefan Cel Mare, au centre de la capitale moldave, entre un bureau de change et un casino aux lumières clignotantes, on trouve la boutique de vin Cricova. C’est l’un des domaines viticoles les plus réputés de Moldavie, il a pignon sur rue depuis soixante ans. Pourtant dans le magasin, il n’y a pas foule. La vendeuse, élégante, les cheveux grisonnants, connaît par cœur la gamme de ses vins, elle exhibe avec fierté celui « qui a été servi à la table de la Reine d’Angleterre ». Mais côté vente, cela ne va pas fort, reconnaît la vendeuse. « Vous savez, la Russie n’importe plus nos vins depuis septembre... », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous