Reporter

La moitié de la richesse serbe est produite par les petites entreprises

| |

Lorsque le responsable serbe des privatisations, Aleksandar Vlahovic, affirme que la réussite des pays en transition n’est pas due à la privatisation, mais au développement des petites et moyennes entreprises, il est clair que la Serbie ouvre un nouveau « front » de réformes. Ce sujet a été traité lors d’une conférence internationale organisée à Belgrade.

Par Zoja Jovanov Lors de la Conférence internationale sur les PME, intitulée « Nouvelles possibilités pour la Serbie », tenue les 6 et 7 octobre à Belgrade, Aleksandar Vlahovic, ministre de l’Économie et des privatisations, a affirmé que les pays en transition devaient leur réussite non pas à la privatisation, mais à un fort développement des PME. Outre le fait que le responsable des privatisations s’intéresse désormais aux autres enjeux importants de l’économie, Andrej Poglajen, du Centre slovène pour le développement des petites entreprises, pense que la Serbie s’est également ouverte aux autres marchés. Il estime que la Serbie veut définitivement se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous