Radio Slobodna Evropa

La Macédoine, village Potemkine : derrière la vie en rose, une misère noire

| |

Visages souriants, tables pleines de victuailles, retraités débordant de vitalité... Que la vie semble belle sur les écrans de la télévision macédonienne. Mais derrière ces images en trompe-l’œil se cache un grand bricolage. Chômage, pauvreté, censure des médias, mainmise du parti au pouvoir sur la justice : l’important pour le pouvoir est changer la perception du réel - non le réel lui-même.

Par Pelagonija Mladenovska Baisse du chômage, hausse de la croissance, augmentation des salaires de la fonction publique et des pensions de retraite, liberté de la presse, indépendance de la justice… Bienvenue en Macédoine, au pays des merveilles ! À en croire le budget 2014, les caisses de l’État accumuleront 2,9 milliards d’euros. Croissance prévue : 3,2%. Déficit : 3,5%. Inflation : 3,3%. Depuis 2007, l’État a dépensé 16,5 milliards d’euros. Or, son budget augmenterait constamment d’un milliard par an. Où sont les bénéfices ? La Macédoine a toujours une croissance économique et un niveau de vie faibles, un taux de chômage fort et une population (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous