IWPR

La Macédoine et l’Europe : à quand les indispensables réformes ?

| |

La candidature européenne de la Macédoine, présentée à Dublin au mois de mars, oblige le pays à redoubler ses efforts pour engager les indispensables réformes. La lutte contre la corruption et une cure d’amaigrissement du secteur public sont incontournables, mais les multiples scrutins prévus cette année risquent de détourner les responsables politiques de ces réformes difficiles. Premier test avec le second tour de la présidentielle ce mercredi.

Par Ana Petruseva et Nevena Angelovska Avec un gouvernement trop centralisé, un appareil judiciaire lent et inefficace, une corruption généralisée, un système économique parmi les plus pauvres d’Europe ainsi qu’un secteur public surdimensionné, la Macédoine doit surmonter beaucoup d’obstacles avant de pouvoir envisager se joindre à l’Europe. Et l’année 2004 est une année électorale majeure en Macédoine, si bien que l’attention se porte sur la longue série d’élections qui attend le pays. Quatre tours de scrutin nationaux doivent avoir lieu avant la fin de l’année. Les Macédoniens sont donc submergés par une gigantesque campagne électorale pour les candidats (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous