Forum

La Macédoine au FMI : « merci et au revoir »

| |

La Macédoine prend ses distances vis-à-vis du FMI, dont elle faisait pourtant figure de « bon élève ». Skopje ne reconduira momentanément aucun accord avec le Fonds. Le pays a tenu tous ses engagements antérieurs et semble vouloir disposer de plus d’autonomie, tout en restant membre de l’institution financière. Certains observateurs s’en inquiètent. L’analyse du magazine Forum.

Par Ivana Bilbilovska Après quinze ans de coopération ininterrompue avec le Fonds monétaire international (FMI), la Macédoine a décidé de ne reconduire aucun accord avec l’institution. Le gouvernement macédonien a choisi de libérer la Macédoine de ses liens de dépendance avec le Fonds, tout en en restant membre. Selon plusieurs experts macédoniens et étrangers, les contraintes de l’institution freinent le développement de l’économie macédonienne. Tour d’horizon des avantages et inconvénients possibles de cette décision. Les accords du FMI imposent des restrictions sur la politique monétaire et fiscale, qui ont un impact sur la politique (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous