Dnevnik

La Macédoine accuse la Grèce d’organiser le transfert de clandestins sur son territoire

| |

Le plus souvent la nuit, via des passages frontaliers illégaux, les autorités grecques, qui peinent de plus en plus à gérer la présence de plus d’un million d’immigrés clandestins sur leur territoire, feraient passer des centaines d’entre eux en Macédoine, affirme Dnevnik, citant des sources diplomatiques anonymes. Skopje en aurait informé l’Union européenne et son agence de contrôle des frontières, Frontex.

Par Hristo Ivanovski. La Grèce joue un jeu dangereux en faisant passer illégalement en Macédoine des groupes de migrants clandestins. Selon des sources diplomatiques, la situation devient de plus en plus inquiétante, car la Macédoine et les pays de la région risquent d’être bientôt submergés par une vague importante de réfugiés, conséquence de la guerre en Syrie. Retrouvez notre dossier : Immigration clandestine : les Balkans, l’antichambre de l’UE La Grèce, que le nombre de migrants clandestins sur son territoire – ils seraient estimés à 1 million – rend nerveuse, souhaite se soulager d’une partie du « fardeau » en organisant des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous