Le Courrier de la Macédoine

La Macédoine a enterré Toše Proeski, star pop, symbole et fierté nationale

|

Le chanteur macédonien Toše Proeski a été enterré ce mercredi 17 octobre dans sa ville natale de Kruševo. Son statut d’idole unique en son genre faisait l’unanimité auprès des Macédoniens. Les écoles et même les tribunaux ont fermé le jour des obsèques. Le choc causé par sa disparition a pris une importance surprenante dans l’espace social et médiatique en Macédoine, où un deuil national avait été proclamé.

Par Thomas Claus (avec BIRN et Utrinski Vesnik) La mort du chanteur Toše Proeski a produit sur la société macédonienne un effet que l’on peut qualifier d’« onde de choc ». Jeune, beau et talentueux, Toše Proeski, 26 ans, s’était construit en dix ans de carrière un statut d’icône de la musique pop balkanique. Sa disparition, suite à un accident de voiture ce mardi 16 octobre, a occupé au cours de ces deux derniers jours l’essentiel de l’espace médiatique macédonien. Mardi et mercredi, les chaînes de télévision macédoniennes ont passé en boucle vidéoclips, messages de condoléances et archives d’émissions relatives au chanteur. Les quotidiens macédoniens ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous