Monitor

La journaliste monténégrine Dragica Ponorac décorée de l’Ordre national du mérite

| |

Cofondatrice de l’association Droit de parole, qui militait pour un journalisme non nationaliste et pacifiste, et de Radio Brod, l’ancienne journaliste de Monitor, Dragica Ponorac vient d’être décorée de l’Ordre national du mérite par Bernard Kouchner. Le ministre français des Affaires étrangères a salué l’action de cette inlassable militante de la paix.

A l’automne 1991, quand elle a montré sa carte de presse de Monitoraux alentours de Dubrovnik, un officier de la JNA, l’Armée yougoslave lui a demandé si elle savait ce qu’’elle risquait si elle ne revenait pas chez elle, elle a répondu sobrement « J’ai réfléchi à cette possibilité ». Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères de France, en lui remettant sa distinction a rappelé que Dragica Ponorac et Michel Bonnot avaient créé la Fondation Droit de parole en 1992, dans le but d’aider les médias orientés contre la guerre et le nationalisme des Balkans à se maintenir dans un environnement hostile. Droit de parole a aussi lancé la Radio Brod en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous