Nezavisne Novine

La Haggadah de Sarajevo, joyau du patrimoine bosnien et mondial

| |

Dans une pièce entièrement vitrée et interdite d’accès du Musée national de Sarajevo, on peut apercevoir, de loin, la Haggadah de Sarajevo, prestigieux manuscrit enluminé du XIVe siècle. On ne peut qu’être frustré de ne pas pouvoir l’approcher mais heureux de savoir qu’aujourd’hui, cette Haggadah repose tranquillement dans sa vitrine. Un repos bien mérité après un parcours mouvementé qui a commencé avec l’exil des Juifs d’Espagne en 1492...

Par Elma Duvnjak La manière grâce à laquelle la Haggadah de Sarajevo a été sauvée des nazis, pendant la Seconde Guerre mondiale, a longtemps était un mystère mais l’histoire a fini par être découverte. Nous en avons discuté avec Servet Korkut en 1995, la femme du défunt Derviš Korkut qui a risqué sa vie et celle de sa famille pour sauver la Haggadah. « Derviš était conservateur au Musée national et il a parlé avec les Allemands. C’était en 1943, pendant la guerre. Ce matin-là, il était au musée avec le directeur Jozo Petrović, lorsque les Allemands ont appelé et ont dit qu’ils arrivaient au musée, et Jozo Petrović a averti mon époux. Derviš n’a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous