La gusla, un instrument politique ?

| |

Y a-t-il une gusla politiquement correcte ? Présente partout dans les Balkans, la gusla est un instrument à une corde que l’on fait vibrer à l’aide d’un archet. Elle accompagne les chansons de geste qui célèbrent l’histoire réelle ou imaginaire d’un peuple et les exploits, le plus souvent guerriers, de ses héros. Symbole de l’unité des peuples des Balkans au XIXe siècle, symbole nationaliste dans les années 1990, symbole multiculturel à l’aube du XXIe siècle, la gusla a une riche histoire politique. Ivan Čolović, anthropologue, écrivain, traducteur, mène une réflexion sur le rapport entre politique et culture populaire. Ivan Čolović analyse la symbolique d’un instrument de musique devenu une sorte d’« objet sacré ».

Découvrez le dernier livre d’Ivan Čolović paru aux éditions Non Lieu : Le bordel des guerriers Playlist

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous