La Croatie sous le choc : anciens combattants et serial killers

| |

La Croatie est sous le choc après un quadruple meurtre commis jeudi dans la tranquille région rurale du Zagorje. Le crime implique l’entourage de l’ancien général Ivan Korade, considéré comme un héros de la guerre de 1991. Parmi les victimes, on compte un homme de 62 ans, son petit-fils de 15 ans, mais aussi l’ancien aide de camp du général, qui a pris la fuite. Il pourrait s’être réfugié en Slovénie. Il est activement recherché par les polices des deux pays. Les mobiles de ces meurtres restent totalement obscurs.

Par Danica Plantak, Ivana Jakelic et Marina Borovac « Je me demande encore quelle est cette brute sauvage parmi nous, qui a pu commettre une chose pareille », ne cesse de répéter, incrédule, Miljenko Zuglic, le beau-frère de Vlado Knok (59 ans) lequel, blessé, est le seul survivant du massacre de quatre personnes tuées à trois endroits différents dans la région de Zagorka et de Varaždin. D’après des informations non confirmées, Vlado Knok aurait vu le meurtrier et l’a décrit comme « un homme de forte corpulence ». La police recherche aussi le général Ivan Korade car elle pense qu’il pourrait fournir des renseignements utiles ou tout au moins (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous