Novi List

La Croatie sacrifie sa zone protégée de pêche dans l’Adriatique pour entrer dans l’UE

| |

Le Premier ministre Ivo Sanader (HDZ) a proposé que la Croatie renonce à l’adoption d’une Zone de protection écologique et de pêche (ZERP), afin de mettre fin aux différends opposant le pays à la Slovénie et à l’Italie, et de permettre une avancée rapide de la Croatie dans les négociations pour l’intégration européenne. Malgré l’opposition du Parti paysan croate (HSS), la coalition gouvernementale n’est pas remise en question, et le Parlement va sans doute voter la suspension de la ZERP.

Par Dražen Ciglenečki, Zlatko Crnčec Le Parti paysan croate (HSS) a finalement décidé, en insistant sur la légitimité, de ne pas soutenir la suppression de l’adoption de la Zone de protection écologique et de pêche (ZPEP, ZERP en croate pour Zaštićeni ekološko-ribolovni pojas) pour les États membres de l’Union européenne (UE). La Communauté démocratique croate (HDZ) a répondu qu’elle comprenait entièrement sa position, et la majorité n’a pas soulevé de problèmes, de sorte que le Sabor [Parlement] va certainement voter la suspension de la ZERP. Ainsi, la coalition gouvernante n’a pas été remise en question. On pourrait pratiquement dire que tout le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous