Politika

La Croatie, la Serbie et l’accusation de génocide après les acquittements de Gotovina et Perišić

| |

Le TPIY a acquitté Momčilo Perišić et Ante Gotovina, mais des plaintes croisées pour « génocide », déposées par la Croatie et la Serbie, courent toujours devant la Cour internationale de justice. Comment les deux pays pourront-ils prouver la réalité de ce « génocide », quand les principaux chefs militaires n’ont pas été reconnus coupables de crimes de guerre ? L’analyse du juriste Tibor Várady.

Propos recueillis par J. Cerovina « L’acquittement de Momčilo Perišić, par le Tribunal pénal international (TPIY) ne change pas fondamentalement la position de la Serbie devant la Cour internationale de justice (CIJ) au sujet de la plainte pour génocide déposée contre elle par la Croatie », , explique le juriste Tibor Várady, ancien chef de l’équipe juridique serbe devant la CIJ. Retrouvez notre dossier : Après Gotovina, Haradinaj, Momčilo Perišić acquitté : le TPIY lave plus blanc que blanc ! « Il en va de même pour la position de la Croatie, également accusée par la Serbie de génocide au cours des opérations Bljesak et Оluja de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous