BIRN

La crise politique en Serbie va-t-elle ralentir la croissance ?

| |

Comment préserver l’économie des conséquences de la crise politique provoquée en Serbie par l’indépendance du Kosovo ? Le gouvernement essaie de rassurer les investisseurs, en promettant un environnement économique stable, et une réduction du déficit budgétaire sans hausse des taxes. Le taux exceptionnel de la croissance, à plus de 7% ces dernières années, pourra-t-il être maintenu malgré les incertitudes politiques ?

Par Aleksandar Vasović En pleines tensions avec le Kosovo, la coalition gouvernementale serbe se retrouve devant la tâche difficile de préserver l’économie du pays et de stopper sa glissade. Dans un geste qui indique que certains fonctionnaires au plus haut niveau veulent en revenir à des préoccupations plus concrètes, des responsables politiques ont cherché à rassurer les investisseurs étrangers en leur promettant un environnement économique stable, malgré les tensions politiques et diplomatiques qui ont suivi la proclamation d’indépendance unilatérale du Kosovo, ainsi que les émeutes du 21 février à Belgrade. Le vice-Premier ministre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous