Le Courrier des Balkans

La communauté internationale divisée sur la reconnaissance du Kosovo

|

Le lendemain de la déclaration d’indépendance du Kosovo, quelles sont les réactions de la communauté internationale ? Face à la ferme opposition de la Serbie et de la Russie, les États-Unis et d’autres pays ont d’ores et déjà exprimé leur intention de reconnaître le nouvel État autoproclamé. Tandis que le Conseil de sécurité de l’ONU doit à nouveau se réunir afin de trouver une position commune, l’UE a renoncé à un consensus et déclaré chaque pays libre de reconnaître ou non l’État de manière bilatérale.

Par Gabrielle Naudé « La Serbie ne reconnaîtra jamais l’indépendance du Kosovo-et-Metohija » Hier 17 décembre, le Président de la Serbie Boris Tadić a déclaré que la Serbie ferait tout ce qui est en son pouvoir pour annuler la déclaration illégale d’indépendance du Kosovo que la Serbie ne reconnaîtrait jamais. Il a également dit que les autorités de Belgrade avaient demandé aux institutions internationales au Kosovo « d’annuler cet acte qui représente une violation flagrante du droit international », et a demandé instamment à l’administration sortante de l’ONU au Kosovo et aux forces de maintien de la paix de l’OTAN d’« assurer la sécurité des Serbes et des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous