Le Courrier des Balkans

La communauté internationale divisée sur la reconnaissance du Kosovo

|

Le lendemain de la déclaration d’indépendance du Kosovo, quelles sont les réactions de la communauté internationale ? Face à la ferme opposition de la Serbie et de la Russie, les États-Unis et d’autres pays ont d’ores et déjà exprimé leur intention de reconnaître le nouvel État autoproclamé. Tandis que le Conseil de sécurité de l’ONU doit à nouveau se réunir afin de trouver une position commune, l’UE a renoncé à un consensus et déclaré chaque pays libre de reconnaître ou non l’État de manière bilatérale.

Par Gabrielle Naudé « La Serbie ne reconnaîtra jamais l’indépendance du Kosovo-et-Metohija » Hier 17 décembre, le Président de la Serbie Boris Tadić a déclaré que la Serbie ferait tout ce qui est en son pouvoir pour annuler la déclaration illégale d’indépendance du Kosovo que la Serbie ne reconnaîtrait jamais. Il a également dit que les autorités de Belgrade avaient demandé aux institutions internationales au Kosovo « d’annuler cet acte qui représente une violation flagrante du droit international », et a demandé instamment à l’administration sortante de l’ONU au Kosovo et aux forces de maintien de la paix de l’OTAN d’« assurer la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous