Le Courrier des Balkans

La Commission européenne, un acteur de plus en plus présent dans les Balkans

|

Face à la paralysie du Conseil européen dans les Balkans occidentaux, la Commission européenne a été chargée de maintenir les relations diplomatique avec la région. Va-t-on alors vers une « communautarisation » des relations entre les Balkans et l’Union européenne ? Le Courrier des Balkans vous présente les dernières initiatives communautaires mises en place pour maintenir les promesses de « perspective européenne » avec les pays de la région.

Par Deborah Grbac [1] La paralysie du Conseil européen Les difficultés éprouvées par le Conseil européen à maintenir de bonnes relations diplomatiques avec les différents acteurs en présence dans les Balkans occidentaux a contraint l’Union européenne (UE) à changer son fusil d’épaule. Par conséquent, la Commission européenne, acteur d’une autre branche de la diplomatie européenne, s’engage dans de nombreuses initiatives dans la région. Son but étant de préserver les promesses de « perspective européenne » avec les pays de la région. Est-ce qu’une nouvelle phase des relations entre l’UE et les Balkans occidentaux se met en place ? Avec le rôle accru (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous