IWPR

La campagne électorale albanaise s’envenime

| |

Des allégations de violence et de corruption ponctuent une campagne électorale de plus en plus impitoyable en Albanie, ce qui pourrait affecter l’image internationale du pays et sa crédibilité démocratique.

Par Suela Musta à Tirana. Musta contribue régulièrement au BIRN, un projet local de l’IWPR. Des accusations de violence physique et d’autres irrégularités ébranle l’image de la démocratie en Albanie. Avec un scrutin prévu le 3 juillet et un résultat probablement serré, des candidats en campagne ont rapporté avoir été attaqués et intimidés. « Nous recevons un nombre grandissant de plaintes de la part de militants de partis politiques concernant des violences entre rivaux », a déclaré Edlira Teferici, une responsable du Ministère de l’Ordre public. Albert Ndreca, un partisan du candidat du Parti démocratique, principal parti d’opposition à Tirana, a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous