Dnevnik

La Bulgarie se retire du projet d’oléoduc Bourgas-Alexandroupolis

| |

La Bulgarie a décidé mercredi de se retirer du projet d’oléoduc Bourgas-Alexandroupolis, officiellement pour des raisons financières et économiques. Ce projet, porté par la Russie, la Bulgarie et la Grèce, vise à contourner le Détroit du Bosphore et les Dardanelles, en acheminant le pétrole par oléoduc depuis le port bulgare de Burgas, sur la Mer Noire, jusqu’à Alexandroupolis, au nord de la Mer Égée.

Cette décision a été annoncée par le ministre de l’Économie, de l’énergie et du tourisme, Traycho Traykov, et par le ministre des Finances, Simeon Dyankov. « Selon les analyses, l’oléoduc ne pourra pas être réalisé conformément aux paramètres du contrat signé en 2007 », a déclaré ministre Dyankov. La Bulgarie propose une annulation du projet d’un commun accord. Sinon elle s’en retirera unilatéralement dans douze mois, a déclaré le ministre des Finances Simeon Djankov. Sofia versera les 12 millions de leva (6 millions d’euros) qu’elle devait depuis 2009 à la société créée en 2007 pour la réalisation du projet, Transbalkan Pipeline, où la Russie détient 51% et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous