IWPR

La Bosnie oublie ses invalides de guerre

| |

La nouvelle loi sur les invalides de guerre annonce peu de changements pour les milliers d’anciens combattants qui survivent lamentablement avec de petites retraites...

Par Aida Sunge Hali Buric montre avec fierté ses photos en noir et blanc du haut du Mont Blanc, qu’il dit avoir escaladé six fois, où on le voit saluer avec enthousiasme. Il sait bien qu’il ne pourra plus jamais recommencer, suite à la blessure reçue pendant la guerre, de 1992 à 1995, qui le laissa handicapé à quasi 100%. Aujourd’hui, il reçoit avec amertume la compensation financière que lui verse l’État bosniaque au point qu’il vient de déchirer toutes les distinctions reçues pour son héroïsme militaire. Les larmes aux yeux, il avoue : « Je peux tout juste survivre avec ce que je reçois ». Il n’est pas le seul à désespérer et à se sentir finalement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous