Oslobodjenje

La Bosnie-Herzégovine reprend (enfin) son chemin vers l’Europe

| |

Retournement de situation en Bosnie : après la panique causée par l’échec de la réforme de la police et la démission du Premier ministre, l’Union européenne a accepté d’apposer son paraphe sur l’Accord de stabilisation et d’association (ASA). La Bosnie-Herzégovine n’est donc plus le « trou noir des Balkans », comme l’avait qualifiée Oslobodjenje il y a quelques semaines.

Par Almir Terzić C’est seulement hier que la Bosnie-Herzégovine, après tous les pays de la région, a fait un réel premier pas dans son chemin vers la communauté des peuples et pays européens en paraphant l’accord de stabilisation et d’association (ASA) avec l’Union européenne (UE). Une opportunité historique Olli Rehn, commissaire de l’UE pour l’Élargissement, et Nikola Špirić, Premier ministre de la Bosnie-Herzegovine en démission, ont paraphé le contrat en présence des membres de la présidence de Bosnie-Herzégovine, Željko Komšić, Haris Silajdžić et Nebojša Radmanović et du Haut-Représentant Miroslav Lajčak, comme témoins. Cela fait longtemps (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous