Radio Slobodna Evropa

La Bosnie-Herzégovine et les pays musulmans : de bons amis... qui n’investissent pas

| |

Malgré des liens d’amitié anciens, les investissements des pays musulmans se font rares en Bosnie : ils ne représenteraient que 3% du total des capitaux étrangers placés dans le pays. Trop pauvre, trop petit, le pays n’est pas un objectif stratégique pour les pays arabes. Seules quelques mosquées ont été érigées depuis la fin de la guerre, sans que l’on sache d’ailleurs comment les fonds ont été utilisés.

Par Mirna Sadikovic « D’après la Banque centrale, les investissements saoudiens atteignaient, en 2011, 109 millions de KM (55 millions d’euros). Selon les données dont nous disposons, aucun investissement n’est à signaler sur le premier semestre 2012 », explique Jasmina Dževlan, porte-parole de la FIPA (Agence de promotion des investissements étrangers en Bosnie). « Au 31 décembre 2011, les Émirats arabes unis avaient investi 93 millions de KM (46,5 millions d’euros) depuis la fin de la guerre et la Malaisie 9,5 millions de KM (4,25 millions d’euros) », poursuit-elle. Sans surprise, le seul pays musulmans à figurer parmi les principaux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous