Slobodna Evropa

La Bosnie au bord de la banqueroute : un an sans gouvernement ni budget

| |

Sans gouvernement depuis les législatives d’octobre 2010, la Bosnie-Herzégovine vit sans budget définitif. Pour la quatrième fois, le pays doit statuer sur un budget provisoire, alors que les députés de Republika Srpska ont déjà annoncé leur opposition. Une situation intenable pour l’économie nationale.

Par Dženana Karabegović La décision d’un financement provisoire revient à un Conseil des ministres placé depuis un an en mandat technique. La Constitution prévoit que cet organe exécutif décide du financement temporaire tant que le budget définitif n’est pas adopté. Néanmoins, Sadik Ahmetović le vice-président du Conseil des ministres, a déclaré que tous les ministères se trouvaient désormais dans une position inconfortable car ils ne peuvent pas remplir leurs obligations annuelles, celles-ci n’étant pas prévues dans le budget de 2010. Retrouvez notre dossier : Crise en Bosnie-Herzégovine : jusqu’où ira le bras de fer ? « Aucun investissement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous