Koha Ditore

L’Union de Serbie-Monténégro vue de Pristina : une « agression constitutionnelle »

| |

La proclamation de Belgrade aura « des conséquences qui déstabiliseront le Kosovo et toute la région », estime Edita Tahiri de la Ligue démocratique du Kosovo, qui pense que la Charte constitutionnelle du nouvel État consacre l’annexion illégale du Kosovo.

Par Lundrim Aliu La proclamation solennelle du remplacement de la République fédérale de Yougoslavie par l’Union de Serbie et Monténégro, dont la Charte constitutionnelle définit le Kosovo comme une partie de la Serbie, peut déstabiliser la région. Du moins, c’est l’avis de plusieurs responsables kosovars. L’annonce de Belgrade a été ignorée par la MINUK à Pristina, mais diverses institutions du Kosovo avaient exprimé leurs points de vue au cours de la longue préparation qui a précédé la proclamation du nouvel État. Edita Tahiri, membre de la Commission pour les relations extérieures et secrétaire aux relations extérieures de la Ligue démocratique du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous