Oslobodjenje

L’UE entrouvre ses portes à la Serbie : une nouvelle douche froide pour la Bosnie

| |

La signature d’un Accord de stabilisation et d’association entre l’Union européenne et la Serbie a créé un choc en Bosnie-Herzégovine. Certains hommes politiques perçoivent cet accord comme une preuve de favoritisme envers la Serbie, puisque la Bosnie est désormais le seul pays des Balkans à ne pas avoir signé l’ASA. La signature de l’ASA avec la Bosnie serait retardée par des problèmes « techniques » de traduction. Cependant, la signature de l’ASA avec la Bosnie pourrait être imminente, peut-être dès le 26 mai prochain.

Par T. Brkić et A. Omeragić Comme prévu, l’Union européenne et la Serbie ont signé, au Luxembourg, hier 29 avril dans l’après-midi, l’Accord de stabilisation et d’association (ASA). Du coup, la Bosnie-Herzégovine devient l’unique pays de la région à ne pas avoir signé cet accord. L’accord a été signé par le vice-Premier ministre serbe Božidar Đelić et par le répresentant du Conseil de l’Union européenne (UE), le chef de la diplomatie slovène Dimitrij Rupel. À la demande des Pays-Bas et de la Belgique, l’application du pacte sera temporairement suspendue, jusqu’à que la Serbie collabore à 100% avec le Tribunal de La Haye. La ratification de l’ASA ne pourra (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous