BIRN

L’opposition détient la clé de l’indépendance du Monténégro

| |

Le Monténégro se prépare à organiser un référendum en avril, mais l’opposition unioniste détient probablement les clés de l’avenir. Si elle faisait le choix de boycotter le scrutin, l’indépendance aurait bien du mal à l’emporter. L’opposition ne veut pas discuter avec le gouvernement, et celui-ci ne veut pas d’une médiation européenne directe.

Par Nedjeljko Rudovic et Dragana Nikolic-Solomon Des documents publiés dans certains médias suggèrent que les partis d’opposition favorables au maintien de l’union pourraient jouer un rôle significatif lors du référendum sur l’avenir des relations entre le Monténégro et la Serbie. Le résultat du référendum de l’an prochain, qui décidera si le Monténégro va rompre son union avec la Serbie, dépendrait largement des positions des politiciens de l’opposition privilégiant le statu quo, d’après des documents rendus publics cette semaine. Le 9 décembre, des médias locaux ont déclaré avoir mis la main, grâce à une fuite, sur une copie d’un rapport de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous