Klan

L’indépendance du Kosovo, une « stratégie de sortie » pour la MINUK ?

| |

Les négociations sur le statut atteignent leur point culminant, les standards dictés à l’administration albanaise ont été presque atteints, les Kosovars prennent conscience jour après jour que l’avenir de leur pays est entre leurs mains. Un Kosovo indépendant, visant l’Union européenne, voilà la question qui domine les agendas des leaders albanais du Kosovo.

Par Ilda Mara Soeren Jessen-Petersen, parti au bout de deux ans de mandat, est le cinquième administrateur en chef qui quitte le Kosovo. Les médias locaux et étrangers croient que son successeur sera le dernier administrateur du Kosovo. La déclaration présentée par le chef de la mission de l’ONU (MINUK), Soeren Jessen-Petersen, fusait de notes optimistes sur les chances futures du Kosovo. Selon lui, le Kosovo a fait de gros progrès dans l’application des standards imposés par la communauté internationale, tandis que les leaders politiques et le gouvernement se sont engagés, et œuvrent en ce sens, à améliorer les conditions de vie des Serbes et des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous