Osservatorio Balcani e Caucaso

L’importation de déchets : un marché en or pour l’Albanie

| |

En Albanie, le tri des ordures n’est pas à l’ordre du jour. Pourtant, de florissantes entreprises de recyclage sont, ces derniers années, apparues dans tout le pays pour traiter les déchets importés de l’étranger. Le marché est juteux, les risques environnementaux énormes. Explications avec Blendi Kajsiu, membre de l’Alliance contre l’importation des déchets (AKIP).

Par Gerarta Zheji Ballo « Je cherche un point de tri des déchets à Tirana, quelqu’un sait-il où je peux en trouver un ? », ai-je demandé sur ma page Facebook. Une question qui a suscité beaucoup de rires sarcastiques de la part de mes amis, un paternaliste « mais où te crois-tu pour t’attendre à des choses pareilles ?! », ou un résigné « j’ai eu beau chercher, les bacs de tri pour les déchets recyclables n’existent tout simplement pas ! » Il en va ainsi dans toute l’Albanie, les déchets ne sont pas triés, et une infime partie d’entre eux finit par être recyclés. Les Rroms sont absolument les seuls à s’en occuper : chaque jour, des femmes, des hommes et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous