Danas

L’extrême droite serbe et le monde global

| |

La présence d’une forte extrême droite est une caractéristique de la scène politique serbe. Mais, qu’il s’agisse du Parti radical de Seselj ou de groupes violents comme Obraz, cette extrême droite entretient des liens avec d’autres formations européennes du même type, comme le Front national français, avec qui elle partage des traits idéologiques communs. Analyse.

Par Jovo Bakic Todor Kuljic constate que la droite extrême conserve de nos jours des postulats fascistes, mais avec pourtant quelques changements : elle combat les idéologies égalitaires, surtout celles qui sont fondées sur le libéralisme et le marxisme, et partiellement sur le christianisme, elle nie la base individualiste naturelle et légitime des droits de la personne parce que cette dernière détruit la communauté. L’extrême droite opte pour une communauté organique. Son rapport ambivalent envers le christianisme révèle une des différences les plus importantes entre l’extrême droite et la droite modérée qui a une position nettement positive envers (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous