Migrations en Croatie (1/2) : incessants départs vers l’Allemagne

| | |

Depuis le 1er juillet, les ressortissants croates peuvent librement travailler en Allemagne. Une véritable sortie de secours pour les jeunes des régions pauvres du pays, comme la Slavonie ou la Lika, frappées par un chômage qui dépasse parfois les 50 %. La Commission européenne estime que d’ici cinq ans, 200 000 Croates auront ainsi quitté le pays. Reportage.

Par Laetitia Moréni Sur le quai de la gare, Ivan a les yeux rivés sur son portable. L’autobus de 23 heures pour Munich n’est pas encore arrivé. « Je suis rentré chez moi pour cinq jours, et maintenant je repars pour au moins un mois », dit-il. À 32 ans, Ivan a quitté l’Est de la Croatie pour s’installer en Allemagne. « Je me sens bien à Munich. Le style de vie n’est finalement pas si différent du nôtre et pour rentrer, il me faut environ dix heures en bus », confie-t-il, avant de placer sa valise dans la soute. Il y a cinq mois, Ivan acceptait un travail chez le constructeur automobile BMW, satisfait de pouvoir enfin répondre à une offre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous