BIRN

L’euroscepticisme grimpe en flèche en Croatie : seuls 30% des citoyens en faveur de l’intégration

| |

L’euroscepticisme grimpe en flèche en Croatie : moins de 30% des citoyens croates soutiennent l’adhésion de leur pays à l’UE. Relations houleuses avec la Slovénie voisine, sentiment d’un traitement de faveur réservé par Bruxelles à la Serbie, crainte d’une perte de la souveraineté nationale : autant de facteurs qui mine l’enthousiasme européen des Croates. Le gouvernement du HDZ a probablement aussi failli dans son devoir d’expliquer aux citoyens le sens du projet européen.

Par Tena Erceg Le dernier sondage d’opinion de Eurobarometer, une agence qui mène des enquêtes pour le compte de la Commission européenne, révèle que seule une minorité de citoyens croates – exactement 30% – considère le fait d’être membre de l’Union européenne comme « une bonne chose ». Avec ce résultat, le plus bas de ces dernières années, le taux de soutien à l’UE en Croatie ne dépasse que ceux de la Lituanie et du Royaume-Uni (29% dans ces deux pays). Le sondage a été mené dans les 27 États membres de l’Union et dans trois pays candidats, moins d’un an avant la fin des négociations en vue de l’intégration de la Croatie à l’Union européenne. Dans les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous