« L’égérie » bosniaque de Daech, battue à mort après avoir tenté de fuir la Syrie ?

|

Samra Kesinović avait 17 ans. Elle serait morte sous des coups de marteau, battue pour avoir tenté de fuir Raqqa, la « capitale » de l’État Islamique. La jeune Autrichienne d’origine bosniaque s’était radicalisée dans une mosquée viennoise tenue par un imam du Sandžak. Explications.

(Avec agences) - Samra Kesinović, 17 ans, une jeune Autrichienne d’origine bosniaque, aurait été battue à mort à coups de marteau après avoir été arrêtée en essayant de s’échapper de Raqqa, capitale de l’État islamique en Syrie. L’information est parue dans deux journaux autrichiens avant d’être reprise par la presse britannique. La jeune fille était apparue dans plusieurs vidéos de propagande de Daech au côté de son amie, Sabina Selimović, elle aussi d’origine bosniaque, morte en décembre dernier. On les voyait aussi sur des photos, armées de Kalachnikov et entourées de combattants islamistes. Des images destinées au recrutement d’autres volontaires. Les deux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous