Moldavie : la Transnistrie plus que jamais écartelée entre l’UE et l’Union eurasiatique

| |

Dimanche 29 novembre, les habitants de Transnistrie sont appelés à élire les 43 députés du Soviet suprême, les maires et les représentants locaux. Des élections sur fond de crise économique profonde qui se résument à un duel sans merci entre l’actuel Président, Evgheni Șevciuk, et Igor Smirnov, le leader de la puissante holding Sheriff. Surtout, Tiraspol doit décider si elle applique l’Accord d’association signé par la Moldavie avec l’UE.

Par Vadim Vasiliu Lors de la signature de l’Accord d’association (AA) en juin 2014, l’Union européenne (UE) a accordé de manière unilatérale des préférences commerciales autonomes à toute la Moldavie, dont la Transnistrie a également bénéficié. Mais ce régime préférentiel prend fin au 31 décembre 2014. Il ne devrait pas être prolongé car à partir du 1er janvier, comme convenu avec Bruxelles, c’est l’accord de libre-échange qui doit prendre le relais pour être appliqué en Moldavie. Cet accord économique est le 5ème volet de l’AA, en lien direct avec le volet politique. En ce moment les négociations battent leur plein entre le ministère de l’Économie de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous