Osservatorio Balcani e Caucaso

L’automobile en Yougoslavie : ma zastava, ma liberté...

| |

Gage de liberté, promesse d’entrée dans une « société socialiste du loisir », la zastava a été la voiture culte de la Yougoslavie non-alignée. Retours sur l’histoire d’un exceptionnel partenariat industriel et l’aventure d’une petite voiture « pas comme les autres »...

Propos recueillis par Marco Abram Osservatorio Balcani e Caucaso (OBC) : Vous publiez le premier ouvrage scientifique sur l’histoire de l’automobile en Yougoslavie.... Marko Miljković (M.M.) : Dans mon livre L’automobile, c’est la liberté, je refais l’histoire de la motorisation en Serbie depuis 1903, date de l’apparition de la première voiture dans les rues de Belgrade. J’aborde la question sous plusieurs angles : la production, le sport automobile, les routes et les infrastructures. L’idée centrale étant que l’automobile a apporté aux gens une liberté inespérée, j’ai étudié le développement des libertés civiles et celles de l’individu dans la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous