Danas

L’adieu au musicien Šaban Bajramović : « Djelem, Djelem » jusqu’à la tombe

| |

Šaban Bajramović, le « roi de la musique rrom », a été enterré le 11 juin dans l’allée des Grands, au Nouveau cimetière de Niš (sud de la Serbie), accompagné par les fanfares qui jouaient l’hymne rrom Đelem, Đelem, sous un tonnerre d’applaudissements. Dans la foule des anonymes et des personnalités, on notait la présence du Président Boris Tadić, de l’ancien Premier ministre Živković ou du cinéaste Goran Paskaljević. Hommage officiel de la Serbie à un artiste bien négligé de son vivant.

Par Zorica Miladinović L’âme de ce grand voyageur a été accompagnée vers le repos éternel par plusieurs centaines de personnes, dont les plus hauts représentants de l’État, parmi lesquels le président de la République Boris Tadić. Tous ont exprimé un grand respect posthume pour « l’artiste le plus authentique des Balkans », « la plus grande vedette de la musique du monde dans notre région » et « le génie musical », si souvent oublié de son vivant. « C’était est un grand artiste, non seulement du peuple rrom, mais de tout l’espace européen. Sa musique a beaucoup contribué à l’identité de son peuple. Šaban Bajramović a composé des chansons extraordinaires. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous