Affrontements armés de Kumanovo : le Kosovo était au courant de « manipulations » en Macédoine

| |

Les services de renseignement du Kosovo avaient prévenu dès février la présidence et le ministère de l’Intérieur qu’une possible opération se préparait en Macédoine. Comment se fait-il qu’aucune mesure n’ait été prise ?

Par Hysni Bajraktari Trois mois avant les affrontements armés de Kumanovo, les autorités du Kosovo auraient été mises au courant que quelque chose se préparait en Macédoine. Tribuna Channel a obtenu la confirmation officielle que les services secrets, l’Agence kosovare de renseignement (AKI), avait averti en février la présidente, Atifete Jahjaga, le Premier ministre, Isa Mustafa, le ministre de l’Intérieur, Skënder Hyseni et le Directeur de la Police du Kosovo, Shpend Maxhuni, que les services secrets macédoniens avaient contacté des citoyens kosovars pour mettre en scène des attaques en Macédoine. Cette information a été confirmée par le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous