Le Courrier des Balkans

Kosovo : victoire du PDK, déroute de la LDK et attente des nouvelles négociations

| |

Les résultats sont sans appel, malgré une abstention record : le PDK d’Hashim Thaçi a écrasé la LDK lors des élections de samedi, avec 34% des voix contre 22%. Les deux formations devraient s’entendre pour former un gouvernement, mais de quelle marge de manœuvre disposeront-elles ? Les nouveaux partis de Nexhat Daci et de Behgjet Pacolli font une entrée remarquée au Parlement, dont est éliminé le mouvement ORA de Veton Surroi. Prochain rendez-vous : la nouvelle rencontre de négociations serbo-albanaise de mardi à Bruxelles.

Par Jean-Arnault Dérens Hashim Thaçi n’a guère tardé à proclamer sa victoire. Quelques heures après la fermeture des bureaux de vote, les instituts de sondage indiquaient sans grande marge d’erreur possible la large victoire du PDK, la formation qui regroupe la plupart des anciens guérilleros de l’Armée de libération du Kosovo (UCK). Comme les sondages l’avaient d’ailleurs indiqué, le PDK devance très largement la LDK, le parti de feu Ibrahim Rugova, le parti qui a symbolisé durant près de deux décennies la lutte des Albanais du Kosovo. L’échec est sans appel pour Fatmir Sejdiu, le chef de la LDK, qui a succédé à Ibrahim Rugova à la charge - (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous