Koha Ditore

Kosovo : Vetëvendosja veut lancer une « révolution orange » contre la MINUK

| |

Comme les militants « orange » d’Ukraine, les activistes de Vetëvendosja ont dressé jeudi un camp de tentes devant le siège de la MINUK, qu’ils qualifient de « pouvoir antidémocratique ». Vetëvendosja refusent la décentralisation du Kosovo et toute négociation avec Belgrade, en affirmant le droit des citoyens à l’autodétermination. Le mouvement dénonce la « trahison » des dirigeants politiques albanais.

Par Laura Katona et Zija Miftari Les activistes du mouvement Vetëvendosja (« Autodétermination ») ont bloqué l’entrée du siège de la MINUK à Prishtina, jeudi à partir de midi. Le personnel de la MINUK qui se trouvait à l’intérieur des bâtiments quand a commencé la manifestation a pu quitter les lieux vers 17 heures 30, par la sortie arrière, sous la protection de l’unité spéciale de la Police du Kosovo. Jusqu’à minuit, les activistes sont restés dans les tentes qu’ils avaient déployées dans la rue Luan Haradinaj, depuis les escaliers du Centre de la Jeunesse et des Sports jusqu’à l’entrée du siège de la MINUK. La police se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous